84410

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Un auteur Un lecteur

    Rencontre avec Xavier-Laurent Petit à la librairie "les phrases courtes" à Vaison la Romaine Samedi 6 décembre 2008

    Un auteur, des souvenirs de lecteur

     

    Dans la galerie de portraits d'auteurs-lecteurs, nous rencontrons Xavier-Laurent Petit à la librairie “les phrases courtes” à Vaison la Romaine. Il s'est prêté avec pétillance au jeu des questions indiscrètes sur ses liens à la lecture.

     

    • Quel est votre premier souvenir de lecture ?

     

    Le titre revient vite. « Tap Tap et Bilili ». Je ne sais plus ni l'auteur, ni l'éditeur ; j'ai essayé de le retrouver dans le grenier... Ce livre était lu par ma grand-mère. J'ai le souvenir très précis d'une image qui me reste : un enfant avec un anneau dans le nez tiré par des lutins...

     

    • Quel est votre plus beau souvenir de lecture ?

     

    Tout est là, le texte, les lieux et les conditions particulières de cette lecture. Nos premières vacances de jeunes mariés avec ma femme. Une tente dans le sud de la France, près d'un torrent, nous étions sans le sou, nous avons plongé à deux dans un livre, c'était « A l'est d'Eden ».

     

    • Le livre qui a marqué votre enfance ?

     

    Ce n'est pas un livre, c'est le magazine « Tintin » ; je n'étais pas abonné, mais je me souviens que ma mère me donnait l'argent, je pense que ce devait être le jeudi à l'époque, et j'allais tout de suite acheter le magazine. J'attendais le jeudi avec impatience.

     

    • Le livre qui a marqué l'adolescence ?

     

    Jeune adolescent sans aucun doute, les Jules Verne. Plus tard, c'est « Le roi des aulnes » de Michel Tournier. Ce texte m'accompagne toujours. Je l'ai relu très souvent. J'ai le souvenir de trois professeurs passeurs (en sixième, en quatrième et en première). Je me souviens particulièrement de celui de première. Il fait sûrement partie de ces personnes qui influent sur le cours de l'existence. Je n'ai pas le souvenir de lectures obligées.

     

    • Votre livre jeunesse préféré ?

     

    Sans hésiter, j'en citerai deux : « le passeur » de Loïs Lowry et « le passage » de Louis Sachar. [NDLR : coïncidence avec les rencontres précédentes des professeurs passeurs, deux livres sur le passage ?] Si je pense à des univers d'auteurs, ce serait Marie Desplechin. Ah oui, tout ça est un peu empreinte L'école des Loisirs...Désolé, mais je lis tout pour L'école des Loisirs. Alors j'ajouterai Jean-Claude Mourlevat !

     

    • Votre livre adulte préféré ?

     

    L'oeuvre de Harry Mulisch découverte par hasard lors d'un voyage au Canada sur les conseils d'une libraire. Je n'avais pas emporté assez de livres, je suis alors entré dans une librairie et j'ai pris ce pavé. Ensuite j'ai eu une année Harry Mulisch. J'ai découvert « la découverte du ciel » et « Sigfried : une idylle noire » : l'histoire d'un couple qui aurait élevé le garçon issu de l'union de Hitler et de Eva Braun.

     

    • Votre livre de chevet ?

     

    Je reviens sûrement au livre de Michel Tournier « Le roi des aulnes ».

     

    • La nouveauté coup de coeur en littérature « adulte » et en littérature « jeunesse » ?

     

    En adulte, d'habitude je ne lis pas les prix, mais il se trouve que cette année ce sont deux livres primés que je donne en coup de coeur.

    « Syngué Sabour – pierre de patience  », de Atiq Rahimi, j'ai aimé la sécheresse de l'écriture. Et le second c'est « Où on va Papa ? » de Jean-Louis Fournier : un livre très étonnant, très étrange (et parfois très dérangeant) mélange de tendresse et d'humour féroce qui fait toute la force de ce livre que l'on prend "en pleine gueule".

    [j'ai le privilège d'entendre l'extrait, car Xavier-Laurent Petit attrape le livre sur une étagère de la librairie, l'extrait me questionne et me donne envie de lire ce livre malgré tout ! ]

     

    En jeunesse je pense à « Taille 42 » de Malika Ferdjoukh et à l'univers de Rascal du côté des albums. Je ne lis pas beaucoup d'albums jeunesse, je peux aussi parler de « Mao et Moi » de Chen Jian Hong mais pour moi c'est un album adulte !

     

    • Quel est le livre que vous avez sur vous aujourd'hui ?

     

    « Outside Valentine » de Liza Ward. Je ne peux rien en dire, je l'ai acheté sur une intuition, un attrait pour la couverture tout simplement sans en savoir plus.

     

    • Et le livre préféré de votre oeuvre personnelle ?

     

    Je ne vais pas botter en touche. Hier j'ai répondu aux élèves que j'ai rencontrés : « celui que vous n'avez pas encore lu parce qu'il est entrain de s'écrire » ! [Je garde cette belle réponse qui nous donne juste envie d'attendre la suite avec impatience]

     

     

    Un grand merci à Xavier Laurent Petit...

    J'en ai profité pour racheter Miée et Fils de Guerre (que je n'ai pas encore lu, mais que j'ai très envie de lire) ; ne serait-ce que parce que beaucoup de reproches ont été faits à Xavier-Laurent Petit pour ce texte. Mais comment un texte qui parle d'enfants dans la guerre pourrait-il être rose et dire sans violences !

    Hélène Delbart

    Catégories : Galerie de portraits