84410

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ecrits d'infinis paysages

logo_pdp.png

Dans le cadre du Printemps des poètes,

 

Voici quelques bribes de paysages écrits par

 

les élèves de Terminale Prêt à Porter du Lycée René Char...

 

 

 

J’ai embrassé une personne au clair de lune d’été sur des flaques d’argent remuées par le vent réveillant des sons mystérieux aux lisières lointaines

(Sibel)

 

 

La tristesse au réveil du soleil, esprit du ciel, la lumière du chagrin, les mots silencieux des ombres perdues dans le venin de l’infini parfumé

(Célya)

 

 

Un jour nouveau, ils respirent ensemble des mots de retrouvailles

(Alisson)

 

 

Le regard et le silence se réconcilient avec le temps après l’écoute des oiseaux, et disparaissent par la fenêtre

 

(Mélanie)

 

 

Une enfant aux yeux d’olive, aux dents pointues, en robe de satin grenat vient avec un sac mélanger les feuillages de l’automne derrière l’arbre à songes

(Mélodie)

 

 

Je garde sur mes lèvres roses où mes mémoires ivres restent les pleurs d’un homme libre toujours en moi

(Sophie)

 

 

A travers la nuit, la chaleur de ses joues veille

aux derniers souffles de la Terre

(Soraya)

 

 

Le secret parfait trace la passion en or, élargit le centre du monde, s’accroche au silence

(Julia)

 

 

De l’autre côté du chemin, un matin au loin, entends-tu la pierre qui respire au creux de la Terre ? Elle éparpille des fleurs d’eau dans tous les rêves

autour du monde

(Meryl)

Catégories : Des réalisations

Les commentaires sont fermés.