84410

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les ateliers des Nomades du livre - Page 3

  • Un joli mercredi (2)

    Et puis, après ce "Ptitdéjauxlivres", le joli mercredi a continué.

    Catherine et moi sommes parties vers un autre univers. Direction Carpentras pour notre atelier "Parentalité", un grand (et gros mot) parfois vide de sens.

    Mais pas là. Parce que là, c'était encore un moment magique.

    Autour d'un livre, d'une illustration, de papiers déchirés, d'une histoire de Sara, découvrir, sentir, entendre une succession de belles choses. 

    De ces choses qui donneraient l'envie d'écrire pour dire au monde

    "arrêtez avec les idées fausses, ouvrez les yeux, les oreilles et regardez :

    les rues et les villes sont aussi pleines de gens très très biens

    dont on ne parle jamais"

    A celles et ceux qui sont curieux, on racontera tout ce qui s'est dit cette après-midi, et ce n'était pas rien !

    En attendant, voici un petit aperçu :

     

    Parentalité 001.jpg

     

    Parentalité 002.jpg

     

    Parentalité 003.jpg

     

    Parentalité 004.jpg

     

    Parentalité 005.jpg

     

    Parentalité 006.jpg



     

  • Ces petites choses qui font les grandes...et gigantesques choses !

    Mardi soir 13 décembre, rendez-vous était donné aux Sablières, histoire de finir notre "série" d'ateliers CLAS par une présentation de ce qui avait été vécu pendant 8 semaines.

    On pourrait en écrire des pages.

    Raconter tout ce qui s'est passé, en détail.

    Ou bien tout simplement lister des petits riens.

    Liste des choses qui font ces moments grandioses :

    - les tables installées autrement, un coin pour le goûter, un coin pour les "travaux" des enfants


    - des papillotes pour fêter ça !


    - des mamans, toutes les mamans, les unes tout le temps, les autres un peu au début, un peu pas tout à fait jusqu'au bout, un peu tout au bout... Mais là. Vraiment là. Toutes là.


    - les livres. Des livres installés partout, debouts, enguirlandés, ouverts, vivants !

     

    - les enfants, prêts, souriants, à peine intimidés par la présence des deux directrices de l'école...


    - au mur, un panneau fait par les enfants et les animatrices, petite surprise touchante pour nous remercier, et sur ce panneau, des photos des enfants, un livre entre les mains, un sourire sur les lèvres, des textes pour dire tout ce qu'ils avaient récolté, et tout ce qu'ils emportaient avec eux avec ces livres..

    clas 002.jpg


    - des petites voix qui chacune à leur tour lisent leurs textes. "Pour moi lire, c'est ...", des petits doigts qui se lèvent et qui veulent lire encore d'autres textes. Les "Je voudrais avoir...", les "Dans ce livre j'imagine..."

    clas 001.jpg















    - Frédérique et moi ajoutons : "pour nous ce soir Lire c'est offrir à tous un coup de coeur..." (Les poings sur les îles de Elise Fontenaille et Violeta Lopiz, publié au Rouergue).

    les poings sur les îles.jpg

    Un livre magnifique qui a mis des sourires aux lèvres de Rachida, Hafida, et des rêves-souvenirs-questions dans leurs yeux et dans ceux de leurs enfants.

     

    - Et puis chaque enfant qui se souvient d'un livre partagé, rencontré, découvert dans ces temps de fin de journée. Ils en parlent avec leurs mots à eux, mais des mots forts, des mots difficiles dont ils sont sûrs parce que le livre leur a laissé une empreinte et pas n'importe laquelle...Et ils savent le dire ! 

    Nous partons vers un autre quartier semer d'autres graines... Nous savons que celles semées là ont quelques chances de laisser des bourgeons éclore.

     

  • De Retour du Salon de Roussillon

    Le week-end dernier il y a eu quatre jours intensifs

    de plongée dans les livres

    à la salle des Fêtes de Roussillon.

    Toujours accueillis avec passion par Muriel et sa magnifique équipe, les "Nomades du livre" ont partagé de grands moments gravés dans les souvenirs :

    Le sourire ému de Cécile Roumiguière nous racontant en quelques

    morceaux choisis

    des projets alléchants en duo avec Carole Chaix !!!!

    Attention, Cécile  !! On commence à avoir en vue la Tournée Nomades 2013 !? 

    La cravate-épée de Antoine Guilloppé, les matières étincelantes d'Ursi, les encres et linos de Colophon, les livres irrésistibles de l'Eau Vive, et tous ces enfants, ces adultes, ces sourires, ces regards émerveillés, ces pages qui se tournent, ces échanges, ces barrières qui tombent !

    (Tout ça juste pour dire que "oui ! même à Roussillon, village de 1 200 âmes, plus de 900 personnes ont franchi la porte du salon !" Bravo et merci aux organisateurs, et une mention spéciale à l'équipe de jeunes investis dans la "restauration-pause café-crêpes- et gourmandises").  

    Et au milieu de cette effervescence enlivrante, les ateliers des Nomades du livre.

    On pourrait en écrire des kilomètres...

    Mais quelques traces photographiques sont

    parfois suffisantes...

    (Merci à Guilaine, Nadège et Sophie, trois nomades qui ont mené

    cet atelier "dans l'univers Noir et Blanc et plus d'Antoine Guilloppé

    et aux auteurs de ces réalisations)

    img083.jpg

     

    img084.jpg

     

    img085.jpg

    Il y a eu d'autres ateliers, repassez quand vous voulez,

    d'autres photos suivent !


  • Aperçus de moments de stage croisé Lecture à voix haute - écriture - arts plastiques

    Parmi nos activités nomades, nous proposons des journées de stages "passerelles".

    Passerelles  parce que ouvertes à tous quelle que soit la profession et parce qu'il y est question de passages, de traversées, d'explorations, d'aventures partagées et de plaisir de découvertes.

    Hier samedi nous nous sommes retrouvées (eh oui, désolées, mais pour l'instant il n'y a que des femmes...) à Sorgues pour une traversée dans les mots, les textes, les collages.

    Voici grâce à Marie-Georges quelques instantanés de cette journée, qui pourraient vous donner l'envie de nous rejoindre prochainement... 

     

    Scoop du jour : Un projet est en cours de préparation pour trois jours d'ateliers croisés entre le 5 et le 10 mars.

    A bon entendeur salut !

     

     

    DSCF8171.JPGDSCF8146.JPGDSCF8190.JPGDSCF8189.JPGDSCF8184.JPG

  • La semaine des 4 mercredis à la Bibliothèque Inguimbertine

    Petites traces souvenirs des 4 ateliers qui viennent de se dérouler sur 4 mercredis à la section Jeunesse de la bibliothèque de Carpentras.

    Des ateliers de trois heures (le luxe !) avec un groupe de 10 enfants qui sont venus régulièrement. 

     

    Eva et moi avions proposé comme ouverture

    "Lettres et Arts du Tag", et voici brièvement ce que cela a donné...

     

    Premier mercredi : un atelier sur

    les Abécédaires, les tautogrammes, les lettrines

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 025.jpg

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 031.jpg

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 032.jpg

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 027.jpg

    Deuxième mercredi : Lisible et illisible - Jeux autour des calligrammes

     atelier carp lisible illisible sept 2011 (3).JPG

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 037.jpg

    atelier carp lisible illisible sept 2011 (5).JPG

    atelier carp lisible illisible sept 2011 (10).JPG

    Troisième mercredi : Entre Mail-Art et Land Art

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 002.jpg

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 005.jpg

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 035.jpg

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 034.jpg

     

    Quatrième mercredi : un carnet mémoire, et une production finale .... ou presque !

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 030.jpg

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 033.jpg

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 038.jpg

    Photos ateliers Inguimbertine et Formation Piolenc 039.jpg

    Et voilà... Affaire à suivre !

    Les prochains ateliers, à partir du 9 novembre

    pour

    La Musique En Livres

  • Gérard Dhôtel au Collège Victor Schoelcher à Sainte Cécile

    Traces de grands moments de grâce...à

    l'invitation de Frédérique la cédéiste du collège,

    Marie-Agnès et l'équipe de Saint Paul pour l'idée de résidence,

    Gérard Dhôtel, qui a eu la bonne idée d'écrire le Non à l'esclavage

    de Victor Schoelcher, et donc de parler du symbole du nom de ce

    collège où opère avec maestria Frédérique !

    La boucle est bouclée...

    Trois ateliers nomades ont permis aux élèves de 505 d'entrer dans l'univers de l'auteur qu'ils allaient recevoir le vendredi 25 mars.

        Gérard Dhôtel est donc venu les rencontrer, il a écouté leurs textes, a partagé leurs lectures, leurs questions,

     

    rencontre G. Dhotel groupe.jpg

    rencontre G. Dhotel Lisa.jpg

     

    G. Dhotel le tiroir secret.jpg

    Un extrait de production :

    Tiroir.jpgDans l'atelier d'écriture, les élèves ont collecté des mots qui évoquaient pour eux l'esclavage, ils ont gardé des mots suite à la lecture du texte de Gérard Dhôtel, et ils ont imaginé ce qu'il pouvait y avoir dans le Tiroir secret d'un esclave, entre mots forts et images, mots simples et images d'espoir aussi !

     

    Tiroir Adrien.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    Tous les textes étaient installés dans une boîte secrète :

     

    Tiroir Marine.jpgTiroir Yrwin.jpg

     

    Tiroir de tous les  secrets.JPG

    Des grands moments qui restent, et qui ne s'arrêtent pas là !

    Le mardi 10 mai au Collège Victor Schoelcher

    Gérard Dhôtel revient

    pour la journée anniversaire de la loi Taubira :

    celle qui le 10 mai 2001 a reconnu les traites et les esclavages

    comme crime contre l'humanité.

     

    Nous, nomades du livre, nous serons présents, animerons des ateliers et offrirons des lectures.

    Voilà peut-être comment donner du sens à l'apprentissage de la citoyenneté autrement que sur des papiers...

    (Hélène et Frédérique pour les photos)

  • Ceux qui ont dit non...

    En partenariat avec la Fête du Livre de Saint Paul, nous accompagnons la volonté de Ceux qui ont dit non.

    Six auteurs de la collection sont en résidence jusqu'au 28 mai à Saint Paul Trois châteaux, et entre des temps d'écriture pour un recueil de nouvelles à venir, ils partagent un peu de leur vie pour des lectures, des débats, des rencontres, des ateliers d'écriture. Toute cette actualité est à suivre ici et là :

    http://www.ceuxquiontditnon.fr/  et

    http://slj26.eklablog.com/les-rendez-vous-de-la-residence-mars-a3128716

    ceux.jpg

     

    Deux "nomades de grains de lire" ont déjà assité à deux ateliers d'écriture "Et vous à quoi dites vous non ?" avec Murielle Szac ; nous étions douze femmes à chacune dire Non à quelque chose.

    Voici ici l'envie de dire un grand merci à Murielle, parce que des textes tous plus touchants et importants les uns que les autres sont sortis de nos coeurs, de nos tripes et de nos têtes ! 

    Une partie de ces textes produits dans

    les différents ateliers de Non

    seront restitués

    le Samedi 28 Mai à Saint Paul Trois châteaux

    Nous essaierons d'y être nombreux !

                D'autres ateliers sont proposés durant toute la résidence, allez sur les blogs pour suivre les dates....

      Le prochain a lieu le jeudi 14 avril de 14h30 à 16h30 avec Murielle Szac
    Au Foyer de la Joie de Vivre à Saint Paul.

    Il faut s'inscrire

    au 04 75 04 51 42 ou communication.slj26@gmail.com


  • Celles qui ont dit non

    Pour préparer la venue des auteurs de la collection "ceux qui ont dit non", en partenariat avec la Fête du livre de Saint Paul, nous avons imaginé des femmes qui avaient dit non dans des univers et des situations particulières...

     - à suivre donc la venue de Murielle Szac, de Gérard Dhôtel et de Bruno Doucey à Sainte Cécile les vignes, à Orange. Et pour découvrir cette superbe collection, il faut aller par là :

    http://www.ceuxquiontditnon.fr/

    Et voici des traces de deux petites productions d'ateliers ! Merci à Catherine pour la proposition...

    Des femmes héroïques page de couverture.JPGDes femmes héroîques page inrérieure droite.JPG

    Des femmes héroïques page intérieure gauche.JPG

     

    C'est Yvette Lemarchand

    Elle est la sixième fille de M. et Mme Lemarchand,

    famille bien sous tout rapport.

    Elle, elle a tout juste 30 ans.

    Parfois, elle pense : « Vais-je me marier comme mes sœurs, pour obéir à mon père et à son éducation religieuse ? ».

    « Ça y est, je pense être prête pour le mariage... »

    Un jour, elle a enfilé sa longue robe blanche et devant la fameuse phrase : « Mademoiselle Lemarchand, prendrez-vous pour époux Monsieur Charles Dutilleuil ? »

    Elle a répondu : « NON ! »

    Puis, elle a fui, à toute vitesse, dans l'escalier, libérée, souriante, pour rejoindre son rêve d'enfant, créer « Luminiscence », l'école des fées dans le bois de l'Île.

    Lieu protecteur et respectueux de la valeur des femmes.

    Un vrai refuge pour celles qui disent : NON

    Textes et images de Frédérique et Maryvonne


    1972780653.jpg3178672413.jpg

    Elle donne sa constance

    Elle a sur elle comme une tristesse

    ancrée sur les lèvres et les joues

    Elle crée un halo de confiance

    Elle donne tout son temps pour ça

    Un jour elle a décidé de marcher contre le vent, de ne pas accepter

    Un jour, elle a osé refuser et désobéir...

    Aujourd'hui, elle invite Simon au vernissage de son exposition :

    "Etre(s) Juste(s)"

    Textes et images de Kathydumidi et Hélène

  • Boîte à outils

    Une boîte où ranger nos outils.

    Un lien vers un nouveau blog.

    Pour le découvrir, nous contacter...

    A bientôt pour des idées nomades.

     

    images.jpg

  • Printemps des poètes

    Le printemps n'est pas tout à fait là

    La poésie le fera venir....

    Grâce au printemps des poètes, les nomades du livre essaiment des graines de poèmes.

    "Le nord perdu" de Catherine Monin aux éditions L'Harmattan a inspiré quelques écritures.

    Avant de retrouver Catherine Monin à Apt avec le Goût de Lire, voici en ouverture quelques poèmes concoctés par des lycéennes de seconde PAP du Lycée René Char d'Avignon.

    Dessert de garçon

    Dans ses yeux il n'y a personne

    Je n'ai jamais vu des pensées décousues

    Je n'ai jamais vu le temps d'arrêt

    J'ai attrapé ses mains jointes

    Je vais attendre de rentrer dans ses yeux

    J'aurais bientôt un bout perdu dans ma tête

    Je crois voir quelquefois un manège au coeur

    Je rattrape du papier souvenir pour rire à côté de sa tête

    et dégrafer ses pensées

    C'est le ciel qui fait manège dans mon coeur

    Axelle


    Une minuscule raison de me coudre des ailes


    Par moments, j'arrive à rentrer dans ses yeux

    Je crois voir quelque fois des mots déshabillés

    Si seulement ils me faisaient tourner la tête

    Beaucoup plus que ça ils jouent

    et offrent des manèges au coeur

    Où suis-je ?

    Sur du papier souvenir

    Dans ses rêves noirs

    J'ai dans mes souvenirs

    Un maillot de soleil une visiteuse de jour

    Je suis obligée de dégrafer ses pensées

    pour obtenir des murmures d'oreilles

    Le sourire aux lèvres

    Les pensées décousues

    Je pars loin dans un vent immobile

    Je m'endors pour tremper mes plumes de suie

    Qu'on referme sur nos ombres

    A la lisière du miroir, des glaces sans images

    Je veux m'envoler au loin


    Sophie


    Je n'ai pas vu le pompier du calendrier

    Je crois voir quelquefois les rêves en noir

    C'est l'éternité des nuits

    C'est un bout perdu de ma tête

    C'est par la fenêtre que je vois le monde partir

    Il donne un temps d'arrêt

    La vie nous oublie des fois

    Cassandra


    Les pensées décousues


    J'ai dans les souvenirs la fenêtre ouverte

    dépliée dans l'air

    Je vais attendre pour cracher la nuit

    rentrer dans ses yeux

    Je pars en douce dans un rire

    A côté, sa tête et des murmures d'oreilles

    Je crois voir quelquefois, un joli clin d'oeil

    Je suis sous un vent immobile

    Maître de la nuit

    Mélanie


    Moi je cherche

    J'ai pris l'habitude de rentrer dans ses yeux, dégrafer ses pensées

    Des pensées décousues

    J'ai rencontré une tête de pioche

    Nous avons les mains jointes pour l'éternité des nuits

    Attendue à côté de moi, une écriture dans le ciel

    Pour grignoter, chuchoter, coudre des ailes

    Pour voir le monde partir

    C'est peut-être ça que je cherche à voir

    un arc en ciel

    l'émerveillement

    la gaieté

    la douceur

    l'Amour

    Alison

     

    L'autre


    Je rattape du papier souvenir à la lisière du miroir

    J'ai pris l'habitude de tamponner un sourire en ténor aveugle

    C'est par la fenêtre que je pars en douce couler dans le noir

    J'aurais bientôt la bouche en ciment

    J'ai dans les souvenirs des pensées décousues

    Sous les perles des murmures d'oreilles

    Où je suis je rentre dans ses yeux

    Je vais attendre le dessert du garçon

    Une minuscule raison de rattraper la visiteuse de jour

    Je fais manège au coeur

    Par moments, j 'ai les pieds dans un pompier de calendrier


    Sibel


    Clin d'oeil


    C'est par la fenêtre que j'ai chuchoté

    Murmures d'oreilles

    Femme sublime à l'allure arc en ciel

    J'ai attrapé du soleil

    Pour sublimer les rêves en noir

    Je rallume mon intérieur

    J'ai dans les souvenirs

    une erreur de placard

    voir le monde partir

    le coeur en limonade

    Je crois voir quelquefois du papier souvenir

    rentrer dans ses yeux

    Je vois comme en reflet


    Celya


    Voyager

    C'est par la fenêtre que je rentre dans ses yeux

    Je vois ses pensées décousues

    A cause de ça par moments j'arrive à avoir le coeur en limonade

    J'ai appris à grimacer car la vie nous oublie des fois

    Julia



    Journée molle

    J'ai attrapé un maillot de soleil

    Je pars en douce dans un ciel de lit

    Je crois voir quelquefois une sonnette matin

    Je n'ai pas vu une ondée d'arrosoir

    Je crois voir quelquefois

    se rendormir les cafards

    Je vois comme en reflet

    Le long des dimanches

    Marion


    La lumière du jour


    J'ai caché du soleil

    J'ai mis dans la nuit les plumes de suie

    Je suis rentrée dans ses yeux et j'ai grimacé

    J'ai mis un air d'alouette déplié dans l'air

    Le noir des yeux fait veilleuse du jour

    J'ai dans les souvenirs

    la tulipe de ma robe, la bouche à ciment

    Une odeur de café chuchote

    J'ai rencontré la visiteuse du jour

    J'ai rendormi les cafards dans le ciel de lit

    Où suis-je ? Dans un cortège du soir

    Nadia


    Fenêtre

    C'est par la fenêtre que je suis rentrée dans ses yeux

    J'ai caché le soleil pour y nager dedans

    J'ai mis sur la nuit un maillot de soleil

    J'ai pris l'habitude de grimacer

    J'ai attrapé la bouche en ciment

    Je pars en douce faire du manège

    J'aurai bientôt le coeur en limonade

    Tout autour de moi des fenêtres ouvertes sur un pompier de calendrier

    Je crois voir quelquefois un dessert de garçon

    C'est sur mes joues que j'ai tamponné leur sourire

    Mélodie